Valérie Zenatti – Jacob, Jacob

Valérie Zenatti – Jacob, Jacob

Valérie Zenatti – Jacob, Jacob rentrée littéraire

Jacob, jeune homme de dix-neuf ans trilingue hébreu-français-arabe, habite dans un quartier de Constantine où il se prépare pour son départ dans l’armée française pour sauver l’Europe, et en particulier la France, de la Seconde Guerre Mondiale.

Il est issu de parents âgés ce qui accentuent son écart d’âge avec ses trois frères et donc qu’il se sente davantage proche des enfants de son frère aîné, Abraham marié à Madeleine, qui habitent encore dans la maison familiale. Rachel et Haïm ont transmis à chacun des enfants leur origine juif algérien et leur culture où la femme doit obéissance à tout homme, ne pas les regarder dans les yeux, s’attacher à ce que le lieu de vie soit propre, les enfants éduqués et le repas toujours à l’heure. Madeleine, loin des siens en Tunisie, s’éloigne de son quotidien quand elle voit Jacob, le dernier de la fratrie, aussi tendre, affectueux avec tous et surtout quand il joue avec ses enfants.

Comprenez le départ de Jacob va être terrible pour sa mère, Rachel et sa belle-sœur, Madeleine ainsi qu’une belle jeune femme, Lucette…

Mais pour lui, c’est un passage pour devenir un véritable homme et ensuite construire son avenir, son foyer.

Que va lui réserver ce passage dans l’armée ? Pourra-t-il avoir des permissions pour revoir les siens ? Lui si joyeux et bon chanteur gardera t’il sa joie de vivre ?

J’ai beaucoup aimé cet ouvrage qui fait passer un message très fort et pour vous le compter je préfère vous le faire deviner à travers trois passages clés : L’auteure évoque dans un premier temps l’arrêt du lycée pour Jacob parce qu’il avait été jugé pas assez français pour continuer à y aller, puis dans un second temps, trois ans après, il devient l’un des soldats juifs d’Algérie qui sont partis aider les armées alliés pour sauver la France des allemands, puis, pour finir seize ans après, en 1961, par le départ précipité de ce peuple juif d’Algérie vers la France parce qu’ils ne sont plus les bienvenus chez eux.

Tout lecteur 3/5  4 jours

challenge rentrée littéraire 2014 1% logo

Soyez le premier à commenter