Rencontre avec Sarah Vaughan

Aujourd’hui, je souhaite partager avec vous la rencontre avec Sarah Vaughan (auteur de ma publication de mardi) dans une pâtisserie parisienne !

Vous souhaitez en savoir plus ? Ci-dessous je vous raconte tout!!

« La meilleure d’entre nous » est le premier roman de Sarah Vaughan et le coup de cœur de Préludes: c’est un déclaration d’amour de toutes les saveurs ! bien que se soit son premier roman, Sarah Vaughan a déjà écrit puisqu’elle a fait quinze ans dans le journalisme en tant que correspondante et gagnante d’un concours d’écriture à l’âge de dix ans !

J’ai été très touchée que Sarah Vaughan se présente en français en quelques phrases et qu’elle essaye de répondre aux questions en français :-)

Elle indique que la relation à la nourriture des femmes dépend fortement de leurs besoins et de l’importance d’être aimé.

Son livre révèle un concours de pâtisserie où cinq candidats vont s’affronter mais les apparences sont parfois trompeuses : plus on progresse dans le roman plus les émotions se développent. Ce roman lui est venu en cuisinant avec ses deux enfants (elle a un garçon et une fille) dont certaines expressions viennent d’eux comme « ne frappez pas les œufs « parole de Jacques.

Q : Est-ce que la pâtisserie a un rôle aussi important dans sa vie ?

Ce n’est pas une obsession mais c’est important dans sa vie (comme elle l’a dit précédemment c’est une déclaration d’amour)

Q : Est-ce que vous avez connu une personne comme Kathleen pour vous dans la pâtisserie ?

Elle a connu une personne mais qui ne pousse pas autant à la perfection. Elle a écrit un livre sur la dimension affective de la pâtisserie de manière ironique.

Q : Aimez-vous beaucoup Kathleen ?

Elle était libre, en avance sur son temps : elle a beaucoup d’empathie pour elle et elle comprend le problème d’avoir envie d’un enfant.

Q : Le thème de la filiation est très présent. Pouvez-vous nous en dire plus ?

En cuisinant avec ses enfants, elle s’est souvenu quand elle faisait des gâteaux avec sa mère. D’ailleurs, sa fille s’est faire le gâteau au chocolat.

Q : Parlez-nous des candidats

Tous les candidats sont au carrefour de leur vie.

Jenny : sa vie de femme a disparu

Claire : elle n’est plus une jeune fille mais une femme qui élève seule sa fille et elle cherche sa voix.

Vicky : elle a une frustration par rapport au travail qu’elle a perdue et en même temps elle cherche à être la mère parfaite

Mike : Surmonter la mort de sa femme

Karen : elle n’est plus une jeune femme

Q : Auriez-vous pu participer à ce concours ?

Non jamais mais elle se retrouve dans chacun des personnages

Q : Comment jugez-vous votre expérience de roman ?

C’est une expérience libératrice d’écrire de la fiction et pas de nouvelles. Elle a trouvé sa voix.

Q : Dans le second roman, retrouve t’on des points communs avec celui-ci ?

A nouveau, il y a un lien avec la maternité.

C’est un roman où deux histoires se croisent de manière temporelle dans le temps avec l’histoire d’un enfant abandonné.

Q : Quelle a été la réception du livre au Royaume-Uni ?

Il est sorti en grand format or peu d’anglais lisent le grand format donc elle attend sa sortie poche en août prochain. Il est actuellement traduit en seize langues dont l’espagnol, l’italien, l’américain.

Q : Quel est votre sentiment depuis votre arrivée sur Paris ?

Elle est arrivée hier : super, il y a un très beau soleil mais elle a eu peu de temps pour se promener (sûrement demain avec les enfants).

Q : Pourquoi avoir écrit un livre autours de la maternité ?

Elle a un grand amour pour ses enfants et elle voulait que cela soit retranscrit dans son livre. De plus, il est difficile d’être une femme où elle doit mener en parallèle carrière / femme / mère / rester mince…la maternité a été un tournant dans sa vie.

Q : A part Mike et George, vous n’êtes pas tendre avec les hommes. Pourquoi ?

Pour elle, toutes les femmes sont piégés et d’un point de vue narratif c’est plus intéressant d’avoir des hommes n’aidant pas leur femme à la différence de son mari ;-)

Q : Est ce que vous saviez dès le départ qui allait gagner ?

Ce n’est pas important qui va gagner mais elle voulait que ce soit la personne qui en a le plus besoin …

 

J’espère que ça vous donnera envie de lire son livre !

Merci à Babelio http://www.babelio.com/connection.php et Préludes http://preludes-editions.com/ !

Sarah Vaughan 4

Sarah Vaughan 4

Sarah Vaughan 2

Sarah Vaughan 2

Sarah Vaughan 1

Sarah Vaughan 1

Sarah Vaughan 3

Sarah Vaughan 3

lieu de la rencontre

lieu de la rencontre

Gâteau 3

Gâteau 3

Gâteau 2

Gâteau 2

Gâteau 1

Gâteau 1

cours de la pâtisserie

cours de la pâtisserie

 

 

Soyez le premier à commenter