« Natures mortes » de Zidrou et Oriol

Natures_Mortes Zidrou_Oriol

Natures_Mortes Zidrou_Oriol

Ce n’est pas une bande-dessinée mais une oeuvre d’art à part entière qui commence déjà en ayant le livre entre ses mains, je vous parle en effet de « Natures mortes » de Zidrou et Oriol.

Rien que la couverture avec sa texture particulière et cette représentation de Mar nue avec juste un châle espagnol, el manton, sur les épaules et un livre « Crimes et châtiment » de Dostoïevski est éblouissante.

De la première page de couverture jusqu’à la dernière c’est un pur bonheur avec ce jeu de couleurs avec des dominantes bleu/vert ou rouge/orange et cette impression que chaque vignette est un tableau soit très précis soit abstrait selon le relief que souhaite donner les auteurs au texte. Les traits de crayons poussent le lecteur dans cet univers de l’époque où les artistes barcelonais se rassemblaient en groupe. C’est un plongeon sans filet dans le monde de l’art !

Au-delà du graphisme, l’histoire sur le peintre supposé Vidal Balaguer et sa disparition fulgurante est finement menée. L’équilibre entre le graphisme et le texte laisse la place à la contemplation tout en donnant un rythme à cet oeuvre jusqu’à un dénouement que j’ai particulièrement affectionné.

Une très belle découverte que je dois à Angeline, une grande passionnée des romans graphiques : merci beaucoup !!

A dévorer de toute urgence !

2 Commentaires

Laisser un commentaire