Jonas Jonasson – Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Jonas Jonasson - Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaireJonas Jonasson - Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

Jonas Jonasson – Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire

C’est l’histoire d’un homme, Allan Karlsonn, qui va fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en Suède, pays natal de l’auteur, où il n’a plus d’attache. Le jour de son anniversaire, il décide de s’évader pour vivre une vie palpitante.

Il rencontrera de nombreuses péripéties durant son escapade qui lui permettront de se sentir vivant, vraiment vivant. Mais où s’arrêtera ce voyage ?

L’histoire principale du livre alterne avec des passages de la vie passée d’Allan Karlsson qui eu une vie palpitante où il voyagea à travers le monde et rencontra de nombreuses personnalités bien que sa jeunesse ne fut pas facile. Les allées-retours avec sa vie actuelle, se situant en Suède sauf à la fin du livre, permettent de comprendre qui est Allan et de comprendre ses actions, réactions et décisions d’aujourd’hui.

L’auteur montre à travers son personnage qu’une personne à l’esprit et l’attitude positive avec pour règles de vies :

–          « Les choses sont ce qu’elles sont et elles seront ce qu’elles seront » devise de sa maman,

–          Ne pas s’intéresser et éviter le sujet de la politique et la religion pour éviter les conflits,

–          S’intéresser aux autres sans arrière pensée et sans prendre en compte le statut de l’autre en ne regardant que le côté positif.

Permet de vivre, voir survivre n’importe où dans le monde et avec n’importe qui.

L’auteur, journaliste suédois, qui rédige un roman pour la première fois en hommage à son grand-père, nous transmet plusieurs messages de vies :

–          S’exprimer de manière soutenue et toujours respectueuse d’autrui quelque soit la personne avec qui nous échangeons

–          Comment maintenir la paix dans le monde à travers des choses simples

–          Une drôle de représentation des grands de ce monde qui sont des personnes reconnaissantes lorsqu’un service leur ait rendu

–          La vie est faite de hasard, il faut juste accepter les situations avec une attitude toujours positive

–          Ne pas s’occuper des affaires des autres permet de vivre plus longtemps

–          Apporter son aide à autrui quand cela est possible et développer son réseau qui est important dans certaines situations

–          Prendre sa vie en main quand elle prend une tournure que nous ne souhaitons pas

–          Un secret et surtout le partage égal entre les individus permettent de les souder

–          Accepter les autres telles qu’ils sont sans les juger avec leurs qualités et défauts permet de créer de belles amitiés

–          Un message dur sur les maisons de retraite mais malheureusement si réaliste qui explique le titre. D’ailleurs nous pouvons noter le changement de narration et de langages, moins soutenu.

La fin de l’œuvre nous livre la raison de ce long voyage pour Allan Karlson qui aura trouvé des amis et une femme. Il n’y a pas d’âge pour trouver des amis, se marier et vivre pleinement !

Tout lecteur – 5/5 – 2 semaines

Soyez le premier à commenter