Critique « Sukkwan Island » David Vann

sukkwan_island_david vann

sukkwan_island_david vann

Jim, père, décide d’inclure Roy, fils, dans sa nouvelle vie sur une île déserte pour construire une existence saine basée sur les besoins primaires et créer des liens qu’il espère fort avec son fils qu’il connaît si peu. Nous découvrons les aventures de ce père et de ce fils où satisfaire le besoin de dormir, manger, se loger sont une bataille de chaque instant.

Un nouveau départ, dans un nouveau lieu, une nouvelle vie qui va leur réserver des surprises. Etre confronter à ses propres pensées quelles quelles soient peut provoquer des réactions extrêmes jusqu’à l’irréparable.

Cet ouvrage nous pousse dans le retranchement de l’âme humaine. Nous partageons les pensées du fils puis celle du père et la narration nous emporte dans un tourbillon de réflexions confrontées aux gestes et actions de l’être humain.

Les personnes les plus proches sont parfois celles que l’on connaît le moins lorsqu’elles perdent leurs repères. Comment éviter que le désespoir de l’un se transmette à l’autre tout en le partageant pour accompagner l’autre à sortir de ce cercle vicieux qui peut être destructeur ?

David Vann, auteur américain, qui surprend dans sa narration profonde et qui entraîne le lecteur jusqu’à la dernière page. Excellent ouvrage et beaucoup d’espoir nourrit dans la sortie du prochain !

Tout lecteur 1 semaine 4/5

Soyez le premier à commenter