Critique « Stupeur et tremblements » d’Amélie Nothomb

Amelie Nothomb_Stupeur et tremblements

Amelie Nothomb_Stupeur et tremblements

Au cœur de la compagnie Yumimoto, l’auteure nous raconte sa vie professionnelle dans le milieu nippon qui dura un an, le temps de son contrat. Ceci se déroula à l’époque où elle n’était pas encore devenue écrivain à forte notoriété.

Dans cet ouvrage, j’y ai découvert des codes, une rigueur et une culture si différente de la nôtre que j’ai souvent eue un grand sourire se dessiner sur mon visage en découvrant les gaffes de l’auteure vis-à-vis de sa hiérarchie. D’ailleurs, son comportement va l’entraîner de rétrogradation en rétrogradation jusqu’au plus bas de la hiérarchie.

Petite mention spéciale lorsqu’elle devient « comptable » jusqu’à l’épuisement et s’endormir sous un tas de déchets à côté de son bureau.

Amélie Nothomb arrive à nous détendre dans cet environnement hostile à l’occidental à travers ses multiples rencontres jusqu’au dénouement.

Le style d’écriture ainsi que cette lecture en continu (pas de chapitre) entraîne le lecteur dans cette déferlante d’événement jusqu’à la dernière page.

Oui, je l’avoue c’est la première fois que je lis un livre d’Amélie Nothomb et quelle découverte : j’adore !!! Merci Marion pour ce beau cadeau !! Jusqu’à maintenant je n’osais pas découvrir cet auteure de part sa personnalité excentrique hé bien si comme moi vous hésitez je vous conseille de commencer par cet ouvrage.

303Tout lecteur 3 jours  4,5 / 5

2 Commentaires

  • Répondre juin 30, 2015

    musy

    c’est le seul ouvrage de nothomb que j’ai aimés (même si j’ai pas tout lu d’elle, les autres me semblaient moins bien)
    j’aimerais voir le film avec sylvie testud

    • Répondre juillet 1, 2015

      Sandy

      du tout cas j’ai hâte de le lire !!

Laisser un commentaire