Critique « Room » d’Emma Donoghue

Room_Emma Donoghue

Room_Emma Donoghue

Jack, petit garçon de cinq ans a connu depuis sa naissance uniquement La Chambre, petite pièce sombre où la lumière filtre par la lucarne en haut du mur avec sa Maman entouré du minimum pour vivre. Sa mère a tout fait pour l’aider à se développer et à être heureux au point que le jour où celle-ci lui indique qu’elle souhaite qu’ils s’évadent pour découvrir Le Dehors celui-ci ne comprend pas et il est effrayé.

Emma Donoghue nous plonge dans l’esprit de cet enfant né dans la captivité qui s’accommode parfaitement à son environnement et qui par les événements qui vont se succéder va nous faire découvrir sa vision des choses.

Le thème est très bien choisi bien que la quatrième de couverture ne m’est pas du tout fait envie. Comprendre à travers l’esprit d’un enfant ce qui reflète la vérité de son environnement et la manière dont le cerveau se façonne à son environnement est très intéressant. Cependant, hormis le thème je n’ai pas du tout apprécié le style d’écriture avec un côté enfantin auquel je n’ai pas adhéré. De plus, la traduction incorrecte m’a beaucoup gêné dans ma lecture au point où je relisais certains passages pour comprendre. Pour finir, quand cela devient intéressant Emma Donoghue reste en surface : j’aurai aimé qu’elle développe l’adaptation de Jack et sa maman dans le nouvel environnement où ils découvrent de nouvelles choses tous les jours avec leurs problématiques. J’aurai également apprécié avoir un regard croisé avec les pensées de la mère et pourquoi pas plus de détails sur le regard de la société.

Bref, je suis déçue !

Quel public ? Grand public

Combien de temps pour le lire ? 6 jours

Quelle note ? 2/5

Soyez le premier à commenter