Critique « Pardonnable, Impardonnable » de Valérie Tong Cuong

Pardonnable, impardonnable de Valérie Tong CuongPardonnable, impardonnable de Valérie Tong Cuong

Pardonnable, impardonnable de Valérie Tong Cuong

Le dernier livre de Valérie Tong Cuong « pardonnable, impardonnable » a reçu tellement de bonnes critiques que je ne pouvais pas attendre plus longtemps pour le lire et partager avec vous cette lecture.

Ce livre est un zoom sur les liens difficiles au sein d’une famille avec ses secrets où tout ne tient qu’à un fil. Ce fil est Milo petit garçon plein de vie qui permet aux membres de sa famille d’être heureux et de se supporter malgré les blessures de chacun et les secrets. Le jour où Milo fait une mauvaise chute de vélo  l’entraînant dans le coma puis dans une rééducation longue, la famille qui l’entoure va imploser et avec cela la révélation au grand jour des blessures et des secrets : découverte des raisons de la relation compliquée entre Jeanne et Marguerite, la relation fusionnelle de Jeanne avec Céleste, les doutes de Lino, la relation compliquée entre Lino et Jeanne mais aussi Lino et Marguerite.

L’intérêt de ce livre bien que cela ne soit pas original est sa conception : un chapitre dans la tête de chaque personnage soit la mère Céleste, le père Lino, la grand-mère Jeanne et la tante (sœur de Céleste) Marguerite. A vrai dire, ce schéma m’a séduit avec des révélations au compte-goutte et la découverte des pensées de chaque personne qui analyse chacun les événements selon son filtre.

Cependant, je me suis lassée de cet ouvrage qui manque de perspective et de rebondissements. C’est une lecture facile sans réel grand intérêt.

Pour quel lecteur ? Grand public

Combien de temps pour le lire ? 5 jours

Quelle note ? 2,5/5

Soyez le premier à commenter