Critique « Moka » de Tatiana de Rosnay

Moka de Tatiana De Rosnay

Moka de Tatiana De Rosnay

Quelle personne ne redoute pas l’appel qui fera basculer sa vie ? Tatiana De Rosnay nous plonge dans l’horreur vécue par Justine. C’est une jeune femme, traductrice freelance, mariée à Andrew, anglais, et qui ont deux
enfants en bonne santé. Un mercredi après-midi sa vie et celle de sa famille va basculer suite à un appel qui lui apprend qu’un chauffard a renversé son fils, Malcolm, dans Paris. Le chauffard a pris la fuite dans une voiture couleur moka, son fils plonge dans le coma et l’enquête policière piétine.

Tatiana De Rosnay nous plonge à travers son écriture dans le désarroi de Justine qui ne se souvient plus des moments de joies.
Sa faille va s’agrandir au point de ne plus supporter le bonheur des autres et toujours les mêmes questions auxquelles elle peut apporter toujours la même réponse : il est toujours dans le coma. Sa famille s’effrite et elle ne supporte plus l’inertie. Pour cela, afin de se sentir vivante elle va s’activer et partir à la recherche de ce chauffard.

L’écriture de Tatiana De Rosnay plonge le lecteur dans une tension omniprésente à la fois avec le coma de Malcolm, la recherche du chauffard et cette famille qui se défait.

J’apprécie toujours autant de lire cette auteure à l’écriture fine qui explore des sujets difficiles tout en finesse : l’accident, la fuite, le coma, le désarroi d’une famille et une fin surprenante.

La puissance des émotions et cette transparence pour montrer que malgré un couple solide il suffit d’un événement grave pour déséquilibrer une famille.

Une magnifique lecture que j’ai découvert au Salon Poche de Saint Maur des Fossés du 24 juin dernier.

Extrait page 88 : « J’avais été sur Internet trouver des vieux modèles de Mercedes. Celle qui avait renversé Malcolm devait être un modèle 500 SE. Elle devait dater de la fin des années 80. Elle était marron. Chez Mercedes, on appelait ce coloris précis « moka ».Coma en verlan. Moka. Coma »

Quel lecteur ? Tout public
Combien de temps pour le lire ? une semaine
Combien de pages ? 282 pages – Edition Le Livre de Poche
Quelle note ? 4/5

Soyez le premier à commenter