Critique « Le choeur des femmes » de Martin Wrinkle

le choeur des femmes_Martin Wrinkle

le choeur des femmes_Martin Wrinkle

L’histoire se situe au XXème siècle où un médecin recueille une jeune interne, brillante mais révoltée. Ils vont connaître des moments explosifs, d’autres de complicité et l’un et l’autre vont apprendre de l’autre. Nous découvrons également le comportement des médecins vis-à-vis des femmes qui a peu changés de nos jours et nous aimerions toutes avoir le Docteur Karma comme gynécologue.

L’entrée en matière est plutôt difficile avec une écriture vulgaire où s’alterne des actions que vit le personnage principale et ses pensées. Passez les premiers instants, nous dévorons page après page jusqu’à la dernière, cette histoire qui nous en apprend long sur l’être humain, en particulier les femmes, mais aussi ce que peut vivre un jeune médecin interne qui vient de finir ses études. Les deux personnages principaux s’affrontent à travers des repères culturels et un vécu différents pour mieux se retrouver à la fin.

Les valeurs fortes que nous retrouvons régulièrement sont le respect, la patience, accepter l’autre tel qu’il est, savoir écouter, savoir pardonner. Des valeurs qui vont nous bouleverser jusqu’à la dernière page.

Un livre que je conseille fortement aux femmes, aux étudiants en médecine et aux médecins.

Tout lecteur 3 semaines 5 / 5

Soyez le premier à commenter