Critique « Heidi » d’Aya Shirosaki de Gyûgo Yamada d’après l’œuvre de Johanna Spyri

Heidi d’Aya Shirosaki de Gyûgo Yamada d’après l’œuvre de Johanna Spyri

Heidi d’Aya Shirosaki de Gyûgo Yamada d’après l’œuvre de Johanna Spyri

Quelques semaines après ma découverte des classiques sous le format manga (http://labouquinerie.fr/critique-la-petite-princesse-sara/), je me suis lancée dans la lecture d’« Heidi » de Gyûgo Yamada d’après l’œuvre de Johanna Spyri.

Cette nouvelle adaptation des aventures de la petite orpheline Heidi est une véritable réussite. L’auteur a su conserver cette atmosphère féerique avec les traits de caractère qui définissent cette petite fille, douce et généreuse. Le crayon de Gyûgo Yamada plonge le lecteur dans la vie d’Heidi, dans un premier temps, au sein des Alpes Suisses où elle a rejoint son grand-père bourru pour vivre et où elle fera la connaissance de Peter, éleveur de chèvres, puis, dans un second temps, en Allemagne, à Francfort, dans une belle demeure d’un riche homme d’affaires où elle tiendra compagnie à une jeune fille handicapée, Clara.

Heidi aura rapidement trouvé ses marques à la montagne et lorsque sa tante Dete vient la chercher c’est une expérience nouvelle qui s’ouvre à elle !

Merci Marjolaine pour cette belle parenthèse en enfance !

Quel lecteur ? Tout public

Combien de temps pour le lire ? quelques heures

Combien de pages ? 212 pages – Nobi Nobi  !

Quelle note ? 4,5/5

Soyez le premier à commenter