Critique de « Marcellin Caillou » de Sempé

Marcellin Caillou de Sempé

Marcellin Caillou de Sempé

Deuxième lecture de Sempé avec « Marcellin Caillou » très bien illustré avec un trait fin et abstrait.

Marcellin est un petit garçon différent des autres qui souffre d’une maladie rare : il rougit sans cesse sans raison particulière. Rapidement, il se sent différent, mis à l’écart par ses proches et les copains d’école donc il va s’isoler. Un jour, en montant les escaliers de son immeuble, il entend un enfant éternuer de toute ses forces et à répétition. Sa curiosité va le pousser à rencontrer René Rateau qui va devenir son ami : lui aussi souffre d’une maladie rare qui l’isole des autres.

C’est une belle leçon sur l’amitié et surtout sur la tolérance avec le bien être qui en découle pour les êtres humains.

Ce roman se dévore parce qu’il y a beaucoup d’illustrations et peu de texte. D’ailleurs, ce teste est extrêmement bien choisi puisqu’il impacte le lecteur dès les premières pages. Les illustrations en noir et blanc mettent en avant la seule touche de couleur « rouge » pour expliquer à travers le visuel le mal être de Marcellin mais aussi le conformisme qu’impose indirectement notre société.

Livre simple, sobre, humoristique avec une belle morale !

Merci Marjolaine pour ce beau partage !

Quel lecteur ? Tout passionné de Sempé

Combien de temps pour le lire ? 15 minutes

Combien de pages ? 127 pages Editions Folio Junior

Quelle note ? 4/5

 

Soyez le premier à commenter