Critique audio « N’oublier jamais » de Michel Bussi

N'oublier jamais Michel Bussi

N’oublier jamais Michel Bussi

En ce début d’année, je reviens à une écoute active de livres pour alterner avec un roman que j’ai dû lire dans mon club de lectrices. Pour débuter cette nouvelle année, j’ai commencé avec un auteur que j’ai déjà lu Michel Bussi. J’ai souhaité écouter un livre que je n’avais pas lu : « N’oublier jamais ».

Ce roman se situe en Normandie avec ses falaises, ses bords de mer et ses villages.

Jamal Salaoui, personnage principal de ce roman, va transporter le lecteur dans un tourbillon d’événements. Jamal est unijambiste et un sportif de haut niveau, catégorie paralympique en course à pied.

Il va profiter de ses vacances pour aller s’entraîner sur la plus haute falaise d’Europe à Yport-Etretat parce qu’il a pour objectif de participer à l’ultra-trail du Mont Blanc. Lors de l’un de ses entraînements, une écharpe rouge Burberry l’arrête dans son jogging matinal et attire son regard vers le haut d’une falaise…C’est arrêt dans son entraînement va être le début d’une longue histoire…Là, il aperçoit une jeune fille désespérée qu’il essaiera de convaincre en vain de ne pas sauter mais elle se jettera dans le vide emportant la fameuse écharpe. Le diagnostic controversé tombera : non ce n’est pas le suicide qui apparaît en premier diagnostic mais elle a été violée, sa robe est déchirée et elle a été étranglée par l’écharpe…L’étau commence à se refermer sur Jamal. Est-il innocent ? Coupable ? Victime d’un complot ? Machiavélique ayant caché ses impulsions du passé ? A cela s’ajoute une forte coïncidence avec une affaire non résolue survenue dix ans plus tôt…Pour finir d’apporter de la complexité, ce roman qui se présente sous forme de journal nous indique au début que Jamal, qui en fait la rédaction, nous prépare une fin positive.

Bref, tous les ingrédients clés pour embarquer complètement le lecteur pendant plusieurs heures d’écoute.

Roman très bien ficelé avec divers personnages forts comme Mona, la compagne passagère de Jamal, le capitaine qui apporte un facteur stress et bien sûr tous les personnages secondaires. Les personnalités et les attitudes de chaque personnage poussent le lecteur dans certaines directions mais surtout le partage des pensées de Jamal et de ses émotions entraînent encore plus le lecteur dans l’œil du cyclone jusqu’à se demander qui croire ou ne pas croire, et à se retrouver à être complètement pris dans le rythme du roman avec les vérités, les révélations, les fameuses enveloppes mystères, la méfiance de certains personnages…

Ce roman a été lu par François Tavares, un excellent conteur qui a la capacité de faire des voix variées pour bien distinguer qui parle, une intonation pour transporter le lecteur et donner du relief au roman de Michel Bussi. Il m’est arrivé de m’arrêter de marcher dans la rue pour écouter complètement prise dans le roman. Le binôme François Tavares et Michel Bussi est parfait pour une écoute de ce très bon roman policier « Noublier jamais ».

Je vous le recommande

Soyez le premier à commenter